VENDÉE – 2021

VENDÉE – 2021

Septembre 2021; visite de la Vendée avant un séjour au Puy du Fou.

Région des HERBIERS, Le Mont des Alouettes

D’où vient ce nom des Alouettes ?
Du camp de base d’une légion romaine ?
Du survol habituel d’une colonie d’oiseaux ? De la déformation patoisante du mot ajoncs ?…

Plusieurs hypothèses courent sur son étymologie même si la légende préfère garder l’histoire de la légion romaine des Alouettes qui laissa son nom au site. Une tradition meunière vieille de plusieurs siècles La première mention écrite signalant un moulin au Mont des Alouettes date de 1564. De la fin du XVIIIe siècle au XIXe siècle, huit moulins à vent y ont été érigés. Tous ces moulins, bien que construits à des époques différentes se ressemblaient.e encore gardant ainsi mémoire d’une tradition meunière vieille de plusieurs siècles. Un meunier y accueille chaque été les estivants. L’un des moulins est orné d’un bas-relief, exécuté par les frères Martel, qui évoque le souvenir de Jean Yole, médecin, homme politique et écrivain vendéen. Une citation de Jean Yole a également été apposée sur le mur de ce moulin. Les trois moulins appartiennent à la Ville des Herbiers et ont été restaurés. En 1933, le site du Mont des Alouettes est classé. Les moulins sont inscrits à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis le 27 mai 1975.

Un haut lieu de la mémoire vendéenne

Les moulins avaient une fonction secondaire, ils servaient aussi de télégraphe optique pour annoncer des nouvelles. Pendant les Guerres de Vendée (1793-1794), en fonction de la position des ailes, ils donnaient des signaux aux insurgés vendéens pour les renseigner sur les mouvements de l’ennemi. L’information était relayée de colline en colline. Ce moyen de communication ne servit pas longtemps au Mont des Alouettes puisque les moulins furent en partie incendiés par les armées républicaines. Le calme revenu, les moulins furent restaurés. Mais, peu à peu, faute de rentabilité et face à la concurrence des moulins à eau, les propriétaires démontèrent progressivement leurs ailes, puis laissèrent les tours de pierre s’écrouler. Le premier moulin a été détruit à la dynamite en 1910.

Seuls trois moulins ont subsisté, dont un fonctionne encore gardant ainsi mémoire d’une tradition meunière vieille de plusieurs siècles. Un meunier y accueille chaque été les estivants. L’un des moulins est orné d’un bas-relief, exécuté par les frères Martel, qui évoque le souvenir de Jean Yole, médecin, homme politique et écrivain vendéen. Une citation de Jean Yole a également été apposée sur le mur de ce moulin. Les trois moulins appartiennent à la Ville des Herbiers et ont été restaurés. En 1933, le site du Mont des Alouettes est classé. Les moulins sont inscrits à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis le 27 mai 1975.

Le Mont des Alouettes

Une élégante chapelle commémorative

En haut du Mont, on trouve également une élégante chapelle néo-gothique. Le 18 septembre 1823, la duchesse d’Angoulême, fille de Louis XVI, vient en pèlerinage au Mont des Alouettes et émet le souhait d’ériger en ce lieu une chapelle destinée à “perpétuer le souvenir d’une époque à jamais mémorable”. Deux ans plus tard, à la même date, la première pierre est posée. En 1828, la duchesse de Berry s’y recueille et décore sur le Mont des Alouettes de nombreux soldats vendéens. Suite à la Révolution de 1830, la construction est abandonnée et échappe de peu à la démolition. Longtemps laissée inachevée, cette chapelle commémorative des Guerres de Vendée fut finalement inaugurée le 28 avril 1968.

Extrait du site des Herbiers


LES ÉPESSES

La savonnerie des Collines

La Savonnerie des Collines, une savonnerie artisanale

La Savonnerie des Collines est une savonnerie artisanale qui a été créée en 2010 par Nicolas PASQUIER. La petite boutique/atelier était d’abord située dans son garage aux Epesses, mais devenant trop petite pour la fabrication et l’accueil du public, la savonnerie a déménagé en 2016, 7 route de Saint Mars aux Epesses, à 2 pas du Puy du Fou, dans le bocage Vendéen.

Nous sommes lancés dans la réalisation de cosmétiques naturels (Copeaux de lessive, Gel douche, shampoing solide et savon) pour le corps, visage et cheveux afin d’offre des produits lavants, hydratants et apaisants. 3 gammes de savons sont proposés : savon au lait d’ânesse, savon au lait de chèvre ainsi que des savons végétaux. Afin de découvrir l’ensemble de nos produits, nous réalisons également des coffrets découvertes

Il est également possible de venir visiter la savonnerie en réservant directement sur le site

La Savonnerie des Collines
La Savonnerie des Collines

 

La Savonnerie des Collines vous propose des visites de la fabrique avec son parcours animé « il était une fois le savon ».

« Je vous invite à découvrir ma passion » Nicolas Pasquier

Partie 1 : Espace ludique

Amusez vous en famille à découvrir le savon à travers les âges. P’tit mousse vous fera voyager au cœur de son histoire. Un espace ludique inédit dans l’univers du savon.

 

Quelques panneaux publicitaires

Partie 2 : Découverte de la fabrication

Venez à la rencontre d’un savoir faire artisanal et éveillez vos sens pour comprendre comment sont fabriqués les savons.

Savonnerie des Collines
Savonnerie des Collines

 

Vue dans une grande surface !

Savonnerie des Collines
Savonnerie des Collines

Balade en barque dans la Venise verte de DAMVIX

Damvix
Damvix
Damvix est un village touristique au cœur du Marais poitevin, au sud de la Vendée.
Situé à 37 km de la côte atlantique (La Rochelle), au centre du triangle 
La Rochelle - Puy du Fou - Futuroscope, il attire de nombreux touristes. 
Il est à peu près équidistant de 20 à 25 km de trois villes appartenant 
à trois départements différents, Fontenay-le-Comte (Vendée), Niort (Deux-Sèvres) 
et La Rochelle (Charente-Maritime). La commune de Damvix est située en grande partie
sur la rive droite de la Sèvre niortaise.
Damvix
Damvix

À bord d’une barque traditionnelle à fond plat, laissez-vous bercer par les flots au milieu de cette cathédrale de verdure.

Glissant sur un tapis de lentilles, parcourez ce labyrinthe de canaux et de conches accompagné par votre guide-batelier. Appréciez le calme, la tranquillité ainsi que l’authenticité du paysage, la richesse de sa flore, sans oublier la magie du « feu sur l’eau ».

Damvix
Damvix
Damvix
Damvix

 


Visite de MONTAIGU

Montaigu est une ancienne commune française de l’Ouest de la France 
située dans le département de la Vendée et la région des Pays de la Loire. 
Elle fait aujourd'hui partie de la commune nouvelle de Montaigu-Vendée.

Peuplée de 5211 habitants en 2016 selon l'Insee, Montaigu est l'une 
des trois villes-centres de l'unité urbaine homonyme, 
peuplée de 13 921 habitants en 2015.

Les habitants de Montaigu s'appellent les Montacutains ou les Montaigusiens.
Montaigu
Montaigu

 

Montaigu
Montaigu

PARC DU VAL D’ASSON
Nouveau poumon vert au coeur de la ville, la parc du Val d’Asson permettra de relier le centre historique aux quartiers sud de Montaigu. Lieu de promenade et de détente ouvert à tous.

PARC DU VAL D'ASSON
PARC DU VAL D’ASSON

Château de Montaigu

Château de Montaigu
Château de Montaigu

Il en reste encore des vestiges visibles. A l’origine, il y avait une enceinte de forme ovoïde et flanquée d’une dizaine de tours et d’un châtelet d’entrée, situé au Nord-Est. La ville fortifiée était située au Nord de la forteresse et se prolongeait un peu à l’Est. Un fossé sec séparait la ville fortifiée de la forteresse. Une barbacane permettait de protéger le châtelet d’entrée. Un donjon roman de type niortais, avec sa cour et sa petite enceinte, était situé dans la cour du château, à peu près au milieu dans le sens Nord-Sud et situé Ouest.

La ville fortifiée s’étendait de la rue de Gaulle, une porte se situait au niveau du Carré de l’Europe (la porte de Nantes), puis les remparts continuaient rue de la Place du Champ de Foire, puis redescendaient l’Esplanade des Olivettes, où une porte était située vers le rond-point des la rue des Jardins (porte de Tiffauges) puis les remparts longeaient l’Asson pour remonter rue du Pont Jarlet et contourner la barbacane non loin du Presbytère. Les douves sèches entourant la ville étaient profondes de 16 mètres au XVe siècle.

Madame Montaigu

À l’angle de la rue des Fleurs et de la rue Chauvinière, on peut reconnaître la tête de madame Montaigu. On en ignore l’origine et pourquoi on lui a donné ce nom. Le temps a buriné les contours de la sculpture en granite. Comme le rappelle le panneau, elle fait face à la maison où a habité le révolutionnaire Philippe Charles Aimé Goupilleau.

Madame Montaigu
Madame Montaigu

 

Madame Montaigu
Madame Montaigu

 

Madame Montaigu
Madame Montaigu

 

La conception paysagère du parc des Rochettes

date du XIXème siècle, époque à laquelle la mode était au jardin paysager. Elle s’inspire du style Anglais dans lequel on retrouve des tracés naturels : étang, rivière, allées sinueuses.
On trouve dans le Parc des Rochettes des arbres remarquables, répandus dans les grandes propriétés de cette époque dans la région et souvent plantés après les voyages du propriétaire du domaine : chênes d’Amérique, conifères, magnolias, cèdres de l’Atlas ou du Liban, tulipiers de Virginie, ginkgo du Japon…
Dans le bas du Parc coule la rivière La Maine. On peut la traverser et ainsi rejoindre les quartiers de Moulin Nourrie, Saint Nicolas et jusqu’à Boufféré à vélo ou à pied.

parc des Rochettes

2 réflexions sur « VENDÉE – 2021 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.